Interview d’Emmanuel POIDEVIN de e-Attestations

Publié le

9/30/2021

par

Amélie .M

Confinement et télétravail n’ont pas été une partie de plaisir pour toutes les entreprises. Emmanuel POIDEVIN explique notamment comment son entreprise e-Attestations a géré cette situation grâce à l’accompagnement d’izencia.

Bonjour Emmanuel Poidevin, vous êtes le président fondateur de e-Attestations, une société qui offre des services de gestion de la conformité pour ses clients envers ses partenaires. Peut-être que vous pourriez présenter, avec vos propres mots, votre activité ?

Bonjour, oui, avec grand plaisir. Moi, je suis Emmanuel POIDEVIN. J’ai la chance d’être le fondateur et un des dirigeants de e-Attestations.com. Nous sommes une PME massicoise, donc Massy dans le 91, Essonne. Nous sommes 25 personnes et nous sommes éditeur de solutions en mode SaaS et de services en API. Et nos clients sont des donneurs d’ordres toutes tailles, tous secteurs d’activité confondus, public et privé, pour lesquels on propose des outils et des services de pilotage, de l’évaluation de leur tiers.

Principalement dans la relation client-fournisseur, mais pas que.  Sur plein de dimensions : notre dimension historique c’était la conformité réglementaire. Et puis, nos clients nous ont demandé ou nous ont amené à développer des nouveaux services relatifs à la protection des données, relatifs à la qualification professionnelle relatif à plein de processus qu’on a simplifiés et sécurisés. Et je crois que ça résume à peu près notre activité.

Vous êtes amenés à manipuler pour vos clients, vos donneurs d’ordres, des données hautement confidentielles pour l’ensemble de leurs partenaires. Il en résulte pour votre société un haut niveau d’exigence. Vous êtes certifiés ISO 27 001.

Tout à fait.

Ce qui est un niveau d’exigence assez élevé en termes de sécurité des données. Est-ce que cette exigence sur cette qualité de sécurité de vos données vous a conduit au chemin d’une offre de services managés telle que peut la proposer IZENCIA aujourd’hui ?

Effectivement, nous, de par notre métier, de par le fait qu’on soit sous-traitant aux données personnelles et qu’on traite également des données confidentielles, on va dire que depuis toujours, nous avons une obligation renforcée de protection des données de sécurisation, qu’on doit porter en même temps que des outils de simplification.

Donc, c’est un challenge puisque notre métier à nous, c’est de rendre simple et sécurisé des obligations ou des contraintes qui sont souvent complexes et qui évoluent souvent. Donc, nous on est né en 2008. Le cheminement ça a été nativement d’investir dans un système de management de la sécurité de l’information, donc une organisation, et aussi dans des best-in-classs sur nos partenaires techniques et services. Il n’y a pas que l’ISO 27001. On est avec des partenaires techniques qui sont les tiers de confiance sur des sujets comme l’archivage électronique qu’on a avec la caisse des dépôts et consignations, sur l’horodatage, sur la signature électronique, sur plein de sujets.

Donc, il y a beaucoup, beaucoup de normes sur lesquelles nous sommes certifiés, soit directement, soit par le biais de nos partenaires. Et pour ce qui est de l’informatique, ce qu’on appelle souvent l’informatique interne, on a eu un parcours qui nous a amenés vers du service managé. Mais on a d’abord fait du in house. La grande historique, c’est qu’on avait en interne un responsable de la sécurité et des systèmes d’information, quelqu’un qui s’occupait de l’infogérance. Et puis, comme on est avant tout éditeur, c’est vrai qu’on a des capacités techniques et informatiques, qu’on utilisait évidemment pour nos propres besoins.

À partir de 2015, qui a été une année importante pour nous, puisque c’est l’année où on a passé notre seuil de rentabilité et on a entamé une croissance organique rapide. On était très innovants sur le marché, donc il a fallu d’abord éduquer le marché. Maintenant on est vraiment sur une croissance soutenue. Il nous a fallu prendre un certain nombre de décisions. À savoir maintenir une exigence de qualité, s’appuyer sur du best-in-class, que ce soit au niveau technologique et au niveau service, avec des impératifs économiques qui sont ceux d’une PME.

Et du coup, les services Managés, c’était un pari au départ. Je peux vous raconter comment j’ai sourcé IZENCIA. Mon sourcing était très facile. Ça a été une recherche sur Internet. J’ai sollicité cinq sociétés et l’élément clé, ça a été la vitesse de réponse, le fait que des gens viennent physiquement chez nous. Donc la capacité à ne pas faire tout à distance, mais venir physiquement pour comprendre qui on était, comment on fonctionnait.

Et après, évidemment, l’offre économiquement et techniquement la plus avantageuse. Alors, ça ne veut pas dire la moins chère. Ça veut dire le meilleur compromis entre la qualité, notre niveau d’exigence et le prix. Et c’est comme ça que ça a commencé avec IZENCIA. Et au départ, c’était juste sur un objectif de ne plus faire l’infogérance de l’informatique quotidienne de l’entreprise. Et donc, c’était de soulager mes équipes, pour qu’ils puissent se concentrer sur notre cœur de métier. Et que la gestion des postes de travail et de l’installation réseau, de toutes ces choses-là, on puisse s’appuyer sur quelqu’un à la demande.

Ce n’est pas des besoins qu’on a au quotidien. C’est quand on a un incident, quand on a un nouveau collaborateur, quand il y a un événement ou un changement de matériel. Donc ça, c’est le début de l’histoire. Et puis, ça s’est beaucoup transformé puisque donc, en échangeant et en rencontrant avec l’ensemble des équipes, que ce soit au niveau des dirigeants, que ce soit au niveau technologique, nous on a une grosse appétence pour la technologie. On a un gros niveau d’exigence, donc on s’est tourné très vite vers des solutions qui n’étaient pas dans l’offre de départ.

On a déployé ensuite toute la partie Microsoft 365, et puis Teams, et puis la sécurité. Et puis un réseau Wi-Fi public spécialisé, une séparation physique de l’ensemble des réseaux. Puis, en fait, on a pu déployer l’ensemble de nos problématiques à la fois d’infogérance, de gestion des postes, d’accompagnement des utilisateurs, de montée de version, de sécurisation. Avec des outils vraiment remarquables, on a pu inscrire ça dans notre système de management de la sécurité d’information. Dans notre socle, l’externalisation et les outils, et le pilotage, Avec en permanence, comme pour notre métier, de l’auditabilité, de la réactivité. Voilà donc, on va dire que la promesse a été plus que livrée et ça s’est transformé maintenant presque en partenariat.

C’est pour ça aujourd’hui que je suis là dans cette vidéo. C’est parce que mes potes  ou les clients qui me demandent des recherches de services, je les renvoie volontiers vers vous, parce que, nous on a pu faire l’expérience de tout ce que ça nous a apporté.

Vous avez prononcé un mot, qui est un mot fort pour nous à IZENCIA, qui est le mot partenariat. C’est ce qu’on souhaite obtenir dans notre relation avec nos clients. Que rapidement, le mot « client » s’efface. Il est toujours là, c’est quand même l’essentiel, mais : « partenaires ». Voilà ! Voilà un mot qualifiant que l’on aime entendre.

Nous c’est, c’est pas du tout une posture. C’est à dire qu’effectivement, vous êtes dans nos processus, dans l’annexe A15, dans les fournisseurs et prestataires qu’on suit avec une relation client fournisseur et client prestataire. Mais c’est vrai qu’aujourd’hui, ça m’arrive très fréquemment d’appeler en direct des collaborateurs sur des sujets qui peuvent être des sujets de marketing, qui peuvent être des sujets… C’est moi qui m’occupe des services généraux. On est une petite structure, donc c’est moi qui m’occupe des achats. Donc maintenant, on passe même avec vous pour les achats de matériel.

Notre CTO et notre RSSI travaillent avec vos équipes, en particulier sur tout ce qui était sécurité physique des réseaux et aussi sécurisation de l’ensemble des outils et collaboration avec l’ensemble des équipes chez nous. Et puis, je peux témoigner, en particulier on est sorti du confinement, mais on est encore avec une grande partie  de nos équipes qui sont en télétravail. Mais l’ensemble des dispositifs qui avaient été mis en œuvre auparavant et la réactivité a permis à l’ensemble des équipes, y compris celles qui ne faisaient pas de télétravail, d’être opérationnelles juste avant le confinement.

Dans cette période en particulier, les sujets, c’étaient des sujets de VPN, c’était des sujets d’adaptation  sur des gens qui n’avaient pas forcément  l’habitude de travailler à distance. Et là, le fait qu’ils puissent être avec des interlocuteurs dédiés pour les accompagner, ça a été très rapide. C’est à dire que le vendredi matin, le lendemain de l’annonce de notre président de la République. En fait, l’ensemble de l’équipe était opérationnelle, ce qui a permis à e-Attestations de ne pas avoir à recourir aux mécanismes de solidarité. Donc, on n’a pas eu de chômage partiel. On a maintenu l’activité et on a continué à faire nos projets pendant cette période.

C’est exactement le but d’une offre de diariste Managé, qui offre certes des briques de services toutes prêtes, mais dont on espère chez IZENCIA savoir les assembler de façon pertinente pour que le service soit rendu tel que le client le souhaite.

Un dernier point sur ces briques de services managés que j’aimerais aborder avec vous : service managé, briques toutes prêtes. Tout ça laisse à entendre des contraintes, mais qui sont largement compensées à notre sens par la qualité de service rendu et par la pertinence de l’offre financière qui accompagne cette typologie de services.

Nous, on a commencé la relation sur vraiment de l’assistance, sur les postes de travail. Et puis, on a déployé des solutions globales. Du Microsoft AD, du Microsoft 365, de l’installation et de la sécurisation physique des firewall. Beaucoup, beaucoup, en fait, tout le scope. Et on est plutôt passé en mode projet, d’ailleurs, c’est à dire en sus des besoins récurrents qui sont faciles à encadrer dans une offre standard, en fonction du nombre d’utilisateurs et de l’accompagnement classique.

On a mené plein de projets, qui n’étaient pas initialement prévus et on les a menés très vite, dans des conditions extrêmement favorables. C’est vrai que je ne sais pas si nous, on représente le client type chez IZENCIA, parce que nous, on a une appétence pour la technologie et on n’est pas réfractaire au changement. Donc, ça aide aussi. Mais c’est vrai que vous parliez de notions financières. Moi, ce dont je peux témoigner, c’est que j’ai fait du gain achat. Si je vous dis toujours que vous n’êtes pas assez cher, c’est une boutade, mais en fait, quand on compare aux coûts précédents, qui étaient nous en interne, d’avoir un temps partiel parce qu’il n’y a pas de temps plein sur de l’infogérance des postes.

Pour l’informatique interne, il n’y a pas de temps plein. Et puis, si on veut investir en spécialité sur chacun des sujets. La protection physique des réseaux, c’est plein de compétences très différentes. Et on ne peut pas recruter à temps partiel plein de compétences diverses comme ça, et ça coûte paradoxalement moins cher que de le faire soi-même.

Et après, il y a tout ce qui n’est pas compté, c’est à dire le temps libéré à mes équipes par mon CTO. Donc dans les entretiens de fin d’année du CTO, la première année où on a mis en place IZENCIA, il m’a remercié pour me dire qu’il avait gagné une demi-journée par semaine.

De questions sur : je n’arrive pas à me connecter. J’ai un problème de sécurité. Alors après, il y a d’autres belles histoires, par exemple Teams. C’est intéressant parce que nous on avait une culture des outils Microsoft déjà depuis un moment. Et on s’était dit, bon bah comme IZENCIA ils sont Gold Partner, on va peut-être prendre des formations pour nos utilisateurs. Ceux qui en ont eu besoin l’ont fait.

En fait, l’entreprise est passée très vite en mode opérationnel et ça s’est fait en pratiquement un mois, tout le monde était passé sur les nouveaux outils et donc ça, c’était la bonne surprise. On a eu vraiment des bonnes surprises par rapport à ces changements-là. Et puis, les salariés peuvent, si des besoins spécifiques existent, aller chercher l’expertise sur de la formation Excel, ça peut être des outils aussi simple que ça. Mais c’est vrai que globalement, économiquement, oui. Pour nous, c’est hyper intéressant.

C’est la quadrature du cercle d’une offre de services managés. Donc, là je dirais qu’à vous entendre, on atteint un des objectifs principaux de l’offre d’IZENCIA et de la vocation d’IZENCIA, qui est de simplifier la vie de nos clients et de leur permettre d’être focus sur leur activité. De libérer du temps de gens qui sont chez vous pour qu’ils soient complètement concentrés sur votre cœur d’activité.

On pourrait faire d’ailleurs là-dessus un parallèle avec les témoignages de vos clients à vous, qui renvoient exactement cette image des services que vous leur vendez. Une simplicité d’accès.

Tout à fait. C’est culturel, c’est aussi ce qui explique que ce partenariat puisse se déployer rapidement, c’est à dire que c’est la culture des deux entreprises chez vous aussi, l’ensemble des interlocuteurs qu’on a rencontrés, sont dans cette démarche. C’est à dire : client en premier, outils technologiques, bien sûr. Processus, bien sûr, mais avant tout trouver des solutions pragmatiques, de la vitesse, de la simplicité, de la proximité aussi.

En ce moment, c’est un peu galvaudé la proximité sociale. Mais sincèrement, je pense que maintenant, tout le monde s’appelle par son prénom. Dans les équipes réciproques, etc. Et tout le monde est très vite le qui fait quoi. Et on n’a pas eu de couac. Il y a eu des sujets qui étaient pourtant complexes. Vous savez aussi dire quand c’est compliqué ou quand vous ne pouvez pas. Ça c’est un autre point très fort. Et puis, sur la plupart des projets qu’on a menés, un petit peu spécifiques, vous êtes aussi en capacité  de faire des propositions et des contre-propositions par rapport à nos attentes. Et la plupart du temps, on vous a suivis et on est bien content.

Écoutez, je ne saurais trouver une meilleure conclusion. Et au nom d’IZENCIA, on ne peut que vous remercier d’être notre partenaire aujourd’hui.

Merci à vous et je vous souhaite de continuer comme ça. Et je pense que ce partenariat va durer très longtemps.